En Commission : « Face à l’instabilité croissante, l’Europe se doit d’apporter une réponse ferme et proportionnée. »

Affaires européennes
Vidéos
9 mars 2018

Après les propos de Donald Trump sur les accords de Paris et sur le nucléaire iranien, ses déclarations sur le commerce international remettent à nouveau en cause le multilateralisme. Face à l’instabilité croissante, l’Europe se doit d’apporter une réponse ferme et proportionnée.

C’est ce que j’ai rappelé aujourd’hui en Commission des Affaires Européennes lors de la présentation par mes collègues Patrice Anato etVincent Bru de leur rapport d’information sur la politique commerciale de l’Union européenne et l’OMC.

Réagissez à cet article
Que recherchez-vous ?
Plan de travail 1
Tapez entrée pour valider
`